Comment survivre à une crise cardiaque lorsque vous êtes seul : comment augmenter ses chances de survivre à la crise cardiaque ?

Dans le cas d’un événement malencontreux comme une crise cardiaque, la pire chose qui pourrait vous arriver est que vous soyez seul au moment de la survenue de la crise.

En effet, cette affection est déjà très grave en elle-même, mais sa dangerosité augmente considérablement si en plus, il n’y a personne pour appeler les secours.

Les premières minutes après un arrêt cardiaque sont les plus précieuses : c’est pendant ce moment que l’on doit agir si l’on souhaite sauver la vie de la personne et lui éviter des complications circulatoires irréversibles.

Quels sont les 4 gestes à faire si jamais vous faîtes une crise cardiaque ?

Si jamais vous êtes seul chez vous et que vous ne vous sentez pas bien, ces gestes peuvent réellement vous sauver la vie :

  • Aux premiers signes d’une douleur à la poitrine, que vous ressentiriez comme une constriction, appelez le SAMU ! Les urgentistes arriveront chez vous dans les 5 minutes suivant l’appel, cela peut réellement vous sauver la vie.
  • Avant d’appeler le SAMU, déverrouillez la porte : en effet, dans le cas où vous perdriez connaissance, vous leur faciliterez l’accès chez vous afin qu’ils puissent vous secourir.
  • Restez calme et surtout au repos : aux premiers symptômes d’une crise cardiaque, ne paniquez surtout pas car chaque seconde passée à paniquer est une précieuse seconde que vous auriez pu utiliser à appeler à l’aide.
  • Essayez de rester assis, respirez doucement mais profondément : le plus important est que vous soyez totalement aux repos.
  • Allez chez les voisins ou sortez de chez vous : si vous sentez que vous allez vous écrouler, rendez-vous vite chez le voisin le plus proche. Dans le pire des cas, en attendant le SAMU, vous pouvez sortir de chez vous, si jamais vous perdez connaissance, vous serez sûr que quelqu’un vous trouvera et vous aidera.

Tousser peut-il sauver la vie d’une personne ?

Il existe une rumeur très répandue sur Internet, qui voudrait que la toux augmente vos chances de survivre à une crise cardiaque.

Cette rumeur démarre d’un point de vue physiopathologique plutôt valide et non totalement faux : en effet, l’arythmie supra-ventriculaire peut être réparée par une toux vigoureuse et incessante. Mais que l’on soit bien clair, cette toux ne règle absolument pas les autres types d’arythmie, elle est donc à proscrire !

Pire, cette fausse information qui circule un peu partout et induit les gens en erreur peut au contraire être fatale dans certains cas, car elle conduit à une sollicitation accrue d’un cœur déjà fatigué, il faut donc prendre l’information avec des pincettes, et ne pas s’y fier car il s’agit d’apprendre des gestes réellement utiles -pour le coup- et qui visent à vous sauver la vie en cas d’éventuelle crise cardiaque, et non d’avoir l’effet inverse.